Toute personne s'interrogeant sur la façon de protéger un proche affaibli par l'âge, touché par la maladie, atteint d'un handicap ou blessé suite à un accident de la vie, peut saisir le juge des tutelles ou le Procureur de la République. Mais avant d'effectuer cette démarche, elle doit d'abord envisager les autres mesures de protection avec l'aide d'un service social de proximité.